dimanche 8 août 2010

Campons Sans Peine : la playlist


1) L’entrée du professeur Triquaneau
Hate You Baby (D. Chase - J.P. Sabard) par Novelty Disco Band (1977)


Morceau utilisé par Maurice Pialat dans son film Loulou (1980) et inséré par Bertrand Burgalat dans sa compilation Au Coeur de Tricatel (1999)

 
2) Leçon n°2 : L’entrée des campeurs
Go west (Jacques Morali, Henri Belolo, Victor Willis) par les Pet Shop Boys extrait de l’album Very (1993)




3) Leçon n°3 : le déodorant des amants
Camille de Georges Delerue, BO du Mépris de Jean-Luc Godard (1963)


4) Leçon n°3 Le réveil des campeurs
Desafinado (composée en 1959 par les musiciens brésiliens Antônio Carlos Jobim et Newton Mendonça) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)

5) Leçon n°5 : Lolita
Bad girl (Madonna/Shep Pettibone) par Madonna, extrait de l’album Erotica paru en 1993



6) Leçon n°6 : la gymnastique de l’esthète 
Se e' tarde me perdoa (Carlos Lyra / Sylvia Telles) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)

7) Leçon n°7 : la sieste
Manhã de Carnaval (Luiz Bonfá et Antonio Maria) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)
Cette composition apparaît en 1959 dans le film Orfeu Negro de Marcel Camus.


8) Leçon n°9 : la lecture
Boogie stop shuffle (Charles Mingus) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)



9) Leçon n°10 : le barbecue
 
On the Street Where You Live (Frederick Loewe et Alan Jay Lerner) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)

10) Leçon n°10 : la crème solaire
Serenade (Leroy Anderson) par Quincy Jones, extrait de l’album Big Band Bossa Nova (1962)

11) Leçon n°10 : la chanson du campeur
De juillet jusqu'à septembre (Michaële - Jean-Luc Drion - Jean Van Loo) par le groupe belge Crazy Horse (1973). Groupe cultissime pour tous les amateurs de kitsch seventies. Les Crazy Horse sont à la musique ce que la R12 est à l'automobile. C'est dire !


Campons Sans Peine

le texte du spectacle sur ce site

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire